Quand débuter la diversification alimentaire ?


Quand débuter la diversification alimentaire ?

La diversification alimentaire va au-delà d'un simple apprentissage de la nutrition. C'est une étape importante dans la vie du bébé dans la mesure où elle permet d'éveiller son envie et son plaisir de manger. Alors quand débuter la diversification alimentaire ?

Exclusivement du lait avant 4 mois

Le bébé éprouve des difficultés à digérer des aliments autre que le lait avant le 4e mois à cause de son appareil digestif peu développé. Limitant les allergies, le lait maternel est préconisé pour le nourrisson durant cette période. Si pour une raison ou une autre, la maman se voit dans l'impossibilité d'allaiter son bébé, le lait industriel peut très bien constituer une alternative. Conçu à cet effet, il peut être bio ou non et souvent vendu en poudre libre. Il en existe également en capsule.

La fréquence de l'allaitement dépend de l'envie du bébé. En revanche, il faut respecter la quantité moyenne avec du lait tiré ou les laits industriels. Pour la raison déjà évoquée dessus et parce que le système immunitaire du bébé est encore fragile, il faut se tenir uniquement au lait avant 4 mois. A la question quand débuter la diversification alimentaire ? la réponse sera : à partir du 4 et 7 mois.

Introduire progressivement de nouveaux aliments

Il est fortement recommandé de ne pas débuter cette introduction d'aliments nouveaux auprès du bébé au-delà de 6 mois révolu. Idéalement, mieux vaut commencer la diversification entre 4 et 6 mois. Cette période s'avère aussi d'ailleurs efficace pour l'introduction du gluten parmi les aliments à donner au bébé. Cet élément, à rappeler, se trouve principalement dans l'orge ou les farines de blé.

Se demander à quand débuter la diversification alimentaire ? relève de la responsabilité de tout parent. Comme il s'agit d'une transition vers une étape nouvelle dans la vie du bébé, il faut faire très attention. Certes, chaque famille et chaque enfant ont leurs propres rythmes. Cependant, à savoir qu'une diversification trop précoce engendre des risques sérieux dont des allergies alimentaires.

Fruits et légumes pour bébé

Selon recommandation des pédiatres, l'introduction des légumes ne devrait jamais débuter avant le 6e mois du bébé. Cet aliment est à prévoir pour l'un de ses 2 principaux repas, mais il serait mieux de le choisir pour le repas de midi. Il sera d'ailleurs le premier à introduire au sein des repas avant les fruits afin d'éviter que le bébé risque de préférer le goût sucré des fruits au détriment des légumes. Ces 2 aliments vont optimiser l'apport en vitamines C et E pour le bébé ainsi qu'en bêta-carotène.

Pour une diversification sans risque, il faut éveiller le bébé au plaisir gourmand des fruits en choisissant des produits de qualité comme l'Energie Diet Baby pommes-bananes de Beautysané. Distribué par NL International, cette délicieuse compote bio sans sucre ajouté est recommandée par les pédiatres.

Aliment pour bébé : petit pot ou fait maison ?

Après avoir déterminé quand débuter la diversification alimentaire, il s'agit maintenant de réussir le défi à habituer bébé à bien manger. Pour les nourritures préparées à la maison, la cuisson vapeur est conseillée dans la mesure où elle permet de mieux préserver les vitamines par rapport à la cuisson à l'eau.

Et parce que l'objectif sera l'éducation de goût, il est préférable d'alterner les repas préparés à la maison aux petits pots ou soupes. Attention simplement de noter que tout produit infantile entamé ainsi que les légumes cuits maison se conservent 48 heures maximum au réfrigérateur.